Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 15:38
Bon ok, la poésie n'inspire pas les lecteurs. C'est bien dommage et ça ne m'empêchera pas de réitérer!

Mais la poisse faisait de nouveau irruption dans ma vie de manière impromptue, je me suis dit que ça valait le coup de faire un article.

Nouveautés guignardes

* Me suis grillée dans le bar que je fréquente de façon hebdomadaire. Un morceau de papier toilette long comme ma jambe coincé dans le jean, j'ai été me chercher à boire... Jusqu'à ce que on me dise ceci =
"Émeline, je sais pas si je dois te le dire ou si c'est une blague mais t'a du pq coincé dans ton pantalon..."
Explosion de rire (évidement) de l'assemblée qui m'accompagnait ce soir là.
Nouvelle sensibilité aux niveaux des joues, à savoir rougissement intempestif.

Imparable comme technique de drague. Les faire marrer... à vos dépends!

* Ce qui me renvoi à ma plus jolie poisse, datée d'un an maintenant... Le slip (le moins sexy du monde, on a toutes ça qui traine dans la garde robe en cas de panne de machine à laver, taille 54, histoire d'être confortable... blanc délavé avec Snoopy dessus pour ma part) qui me tombe dans la Vans, devant la tour Gan de la défense (je-sais-pas-combien de milliers de personnes qui viennent y prendre leur repas tous les jours), et qui y reste accroché.
Mes collègues, avec qui je partais manger, voient l'objet du délit d'un air médusé, qui se transforme en franche hilarité.
Un monsieur en costume (donc respectable) cheveux blancs, un certain âge mais quand même pas grabataire, se penche sur mon épaule et me dit en la tapotant =
"la matinée a dût être bonne, non?"
j'ai cru mourir de honte (joues rouges, tout ça), mais comme elle ne tue pas, il a bien fallu que je parte manger avec les collègues, qui eux n'ont pas pu manger à cause d'un fou rire incontrôlable.

Explication succinte des faits
Le jean enfilé à la va vite le matin même (cause de fête la veille et de réveil en retard) n'a pas été vidé du slip de la veille, faute d'inattention de ma part. Qui évidemment a décidé de tomber non pas dans le trajet en métro (debout tout le long) ni dans le trajet à pied métro-boulot, ni même au boulot lui même ou dans les toilettes du sus-cité.
Non, il fallait que ce soit vraiment drôle, sinon ça compte pas!

* Main droite cloquée cause bouilloire agresseuse. Je servais un thé à une collègue, le thé se renverse sur ma manche (au sortir de la bouilloire) et la manche se colle sur ma main.
CQDF.
Ouille.

Eau froide, bepanthene, dentifrice, tous les remèdes possible et imaginables y sont passés (conseils des collègues car infirmière absente).
Ouille + 1. (le dentifrice qui sèche, ça tire...)

Cloque déchirée par sac à main agresseur (qui pactise avec la bouilloire pour avoir ma peau-sans mauvais jeu de mot, évidement.)
Ouille +2.

Eau chaude de la douche sur la plaie (qui pactise bien évidement avec les deux du dessus, c'est une conspiration domestique!)
Ouille + 3.

Vive ma biafine.

* Draguée par un millionnaire Jet 7. Ce qui en soit est sympa (champaaaaagne!). Le seul hic, son âge. 
76 ans... Comme il ne tient pas l'alcool (en plus... mais je le soupçonne de croire que je tiendrai moins bien...), j'ai pratiquement dût le porter jusque chez lui.
Moi qui pensait pouvoir intéresser ce genre de personnage artistiquement parlant, déchante (encore)
Même pas mal à l'ego.
J'ai l'air d'une poule de luxe! la classe!
Ai quand même eu un taxi payé par ses soins avant d'effacer son numéro.

Pendant ce temps Paris se couvre de mars et d'avril, de giboulées printanières et les oiseaux recommencent à donner de la voix.
Jeune personne rencontrée le jour du printemps même, essayons de rester simple sans se prendre la tête (cependant comme c'est mon sport préféré, je le fais, mais en silence...)
Regoûte aux joies de dormir dans les bras de quelqu'un.

Rythme de folie, ai encore passé une vitesse sur le manche de la vie. Est ce que c'est parce que l'âge va changer ou que j'ai peur de me réveiller en me disant que je n'ai pas vécu?
Je ne sais pas.
Mais les choses me plaisent ainsi pour l'instant, au moins ça bouge!



Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Monologues Avec Paris
  • : Élucubrations psychothérapeutiques sur la vie dans la capitale ...
  • Contact

Profil

  • Aelig
  • jeune femme à Paris qui découvre la beauté de cette ville...
  • jeune femme à Paris qui découvre la beauté de cette ville...

Archives