Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 10:32

Nos respirations accordées au diapason 

J'aperçois tes contours dessinés par les ombres

Je te dédie ces rimes sans produire un seul son

Elles s'arrêtent à mes lèvres, métaphores en nombre


Genoux accueillants

Bras délicieux

Bouche entrouverte

Rythmée de tes yeux

 

Seuls à l'unisson

Chanson silencieuse

Chaleur d'un frisson

Orchidée amoureuse

 

Une caresse aérienne comme une bulle de savon

Cajolé d'un regard, apaisé d'un seul souffle

Puis je te réveiller? toi et moi le savons

Ton sommeil est sacré, mon désir s'emmitoufle

 

Patience

Le matin

Mutin

S'élance

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
<br /> Alternative poétique au sempiternel: "Chéri, tu dors?"<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Monologues Avec Paris
  • : Élucubrations psychothérapeutiques sur la vie dans la capitale ...
  • Contact

Profil

  • Aelig
  • jeune femme à Paris qui découvre la beauté de cette ville...
  • jeune femme à Paris qui découvre la beauté de cette ville...

Archives