Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 12:12

Une grande ombre informe

Dans une vitre sale

Reflet triste et morne

D'une chose qui a mal

 

Elle ne ressemble a rien

On s'écarte sur son passage

Elle brasse un air qui n'est pas le sien

Cette créature laide et sans âge

 

Elle a aimé pourtant

Aussi fort qu'elle a pu

A y laisser son sang

A y laisser ses buts

 

Elle se délite 

Comme dans un bain d'acide

Elle redeviendra vite

Un univers vide

 

Évaporée dans le monde

Distillée dans les rivières

Ses derniers morceaux fondent

Et se mêlent enfin à l'air

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Monologues Avec Paris
  • : Élucubrations psychothérapeutiques sur la vie dans la capitale ...
  • Contact

Profil

  • Aelig
  • jeune femme à Paris qui découvre la beauté de cette ville...
  • jeune femme à Paris qui découvre la beauté de cette ville...

Archives