Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 08:35

Printemps ardemment attendu

Réchauffe nos corps glacés

Et nos esprits épuisés 

Par un hiver distendu

 

Printemps sois bienvenu

Exalte les esprits frileux

Découvre ces corps gracieux

Pleins de sous-entendus

 

Printemps si prometteur

Vois comme frissonnent les peaux

A ton contact chaud

Tu excites leur tiédeur

 

Printemps que j'aime déjà

Penche toi un peu sur moi

Pour me souffler cent fois

Ces mots qu'on ne dit pas...

 


Partager cet article
Repost0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 08:32

Je suis la créature d'apparat
Celle qu'on allonge mais qu'on épouse pas
Si un soir ton mari rentre pas
Dit toi qu'il est sûrement dans mes bras

Je suis la créature tentatrice
Celle qui séduit mais qui n'enfante pas
La fille adoptive de tous les vices
Mon ventre accueille les hommes avec joie

Viens goûter
A ce que tu n'osais imaginer
Viens plonger
La tête la première dans le pêché
Viens sentir
Les effluves de ma peau sucrée
Sans te mentir...
Personne ne me fait l'effet que tu me fais

Je suis la créature magnifique
Celle qu'on aime et qu'on laisse là
Une déesse parfois maléfique
Tes soucis s'effaceront dans ses bras

Je suis la créature saisissable
Celle qu'on attache avec ses draps
Mais ne me fait pas de tour pendable
C'est quand je veux que je suis à toi

Viens goûter
A ce que tu n'osais imaginer
Viens plonger
Ton corps dans le mien sans arrière pensée
Viens sentir
Mes mains sur ta peau dénudée
Sans te mentir...
Va t'en vite, le prochain est arrivé!

 

(c'est une chanson, donc à mettre en musique, si le temps et le courage, tout ça tout ça!)

Partager cet article
Repost0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 18:02

Ta caresse fruitée 
Ta couleur enivrante
Ton arôme corsé
Ton délice qui chante
 
Coule tout au fond de moi
Innonde mon corps de tes saveurs
Mes sens s'enivrent de ton odeur
Pour toi mon désir croît
 
Gourmandise à peine avouée
Je recueille ton nectar sur ma bouche
Ton étreinte sensuelle me couche
En un sirupeux lit nacré
 
Mon souffle s'accélère
Mes yeux mi-clos vacillent
Je repose ce verre
Où ta dernière goutte brille

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Monologues Avec Paris
  • : Élucubrations psychothérapeutiques sur la vie dans la capitale ...
  • Contact

Profil

  • Aelig
  • jeune femme à Paris qui découvre la beauté de cette ville...
  • jeune femme à Paris qui découvre la beauté de cette ville...

Archives